UX / UI Design

UX design et UI design: deux notions complémentaires

L’UX design et l’UI design sont des notions complémentaires. Une première question se pose alors:

1 – Le Design, qu’est-ce que c’est ?

La plupart des gens font l’erreur de penser que le design, c’est l’apparence (…) Ce n’est pas comme ça que nous définissons le design. (…) Le design, c’est comment ça marche.

Steve Jobs – 2003

Le design se définit comme…

Le Design est la conception d’un produit (la traduction française de design est conception). Le but premier du design est d’inventer, d’améliorer ou de faciliter l’usage ou le processus d’un produit et notamment de son interaction avec son utilisateur à travers une interface, qu’elle soit matérielle ou virtuelle. Même si la notion d’esthétisme les rassemble, le designer se différencie de l’artiste par la finalité de sa création. Le designer a pour but de répondre à un besoin qu’il soit marketing, environnemental, social ou plus simplement, utilisateur.

Le Design

On distingue plusieurs types de design. Voici une liste non exhaustives des différents types de design que l’on peut rencontrer:

  • Design d’intérieur (agencement d’espace, de maison, musée, entreprise…)
  • Design industriel (ameublement, électroménager…)
  • Conception visuelle ou graphique (interface utilisateur d’un réseau social, publicité, communication…)
  • Design de présentation (facilitation visuelle, conférence, infographie…)
  • Stylisme (mode, design automobile, design d’objet…)
  • Conception de produit (téléphone, TV, ordinateur…)
  • Design de services (conseil, relation client, service après-vente…)
  • Design d’interaction (application mobile, site Internet, gameplay…)
  • Conception d’expérience (lieu culturel, mobile, réalité augmentée…)
  • Design stratégique (business modèle, changement organisationnel, branding…)

Les méthodes de design

En conception graphique, il y a différentes méthodes de design. Le Design Thinking ou l’Atomic Design, par exemple, sont des concepts de création ou de cocréation qui proposent des étapes de conception et des méthodologies de travail bien définies.

Le Design Thinking est une méthode de gestion de la création élaborée aux Etats-Unis dans les années 1980 par Rolf Faste. Cette méthode est centrée sur l’humain et tournée vers l’innovation. Son but est de répondre à des attentes utilisateurs passées ou futures en mettant en place des étapes de cocréation non linéaires. Il s’agit à la fois d’une méthodologie, d’un process et d’un état d’esprit.

Les étapes d’une démarche de Design Thinking

Le webdesigner Brad Frost a créé le concept d’Atomic Design. L’idée principale est de voir le produit final, non pas, comme une entité globale mais comme un ensemble d’éléments organisés en interface utilisateur. Dans cette logique, les atomes d’interface sont les éléments de base qui font ressortir l’identité visuelle du produit, de la marque ou de l’entreprise. Les molécules correspondent à un groupe d’atomes formant une unité, par exemple un formulaire de recherche. Les organismes sont les éléments qui constituent une interface complexe et résultent de groupes de molécules et/ou d’atomes. Par exemple, il peut s’agir d’une liste de produit.

L’évolution des tendances

Nous pouvons également noter qu’il existe au sein de chaque type de Design, une évolution des tendances. Au XXème siècle, les tendances sont corrélées entre elles avec le Bahauss par exemple. C’est une école d’architecture et d’arts appliqués, au concept révolutionnaire créée en Allemagne en 1919 par l’urbaniste Walter Gropius. Le terme désigne également un courant artistique concernant, notamment, l’architecture et le design, la modernité mais également la photographie, le costume et la danse. L’évolution des technologies a permis à chaque design et notamment au design numérique de définir des tendances qui lui sont propres.

L’un des dernier courant est sans nul doute le Material Design, créé par Google. Le principe du Material Design, contrairement à son prédécesseur le Flat Design, inclut la notion de réalisme. Toutefois, dans un souci de subtilité et d’acceptation des contraintes auxquelles nous ne faisions pas face il y a 20 ans, on ne cherche plus à reproduire les éléments de manière tout à fait identique (ex : utilisations très soutenues des textures). Aujourd’hui, on recrée bien volontiers la notion de profondeur afin de faire ressortir les éléments les plus importants du visuel (les boutons d’action par exemple) . Pour cela, on utilise notamment les ombres portées, quitte à créer un prototype matériel pour avoir une idée concrète de l’aspect réaliste de l’objet dans son plan. 

Le Design, ou la conception, est donc une activité de création, souvent industrielle ou commerciale qui se retrouve dans tous types d’environnement. En effet, le Design est presque partout, autour de nous. Si vous observez votre environnement, vous pouvez constater que presque tout a fait l’objet d’un travail de conception. On peut dire qu’il s’agit de Design, dès l’instant où il y a une interaction avec un utilisateur.

2 – L’expérience utilisateur au cœur de la conception

Qu’importe la méthode ou la tendance, le design est étroitement lié à l’interaction de l’utilisateur avec le produit, que ce dernier soit matériel ou virtuel.

L’UX Design, ou le design centré sur l’expérience utilisateur, est un ensemble de normes et de bonnes pratiques dont l’objectif est à la fois de créer un produit en concevant d’abord l’expérience de son utilisation par la définition des besoins et des attentes de son utilisateur.

Les aspects fondamentaux du métier d’UX designer

La définition de l’UX design met en relief deux aspects importants du métier d’UX Designer : l’ergonomie et l’usage. D’une part le produit doit être agréable et facile à utiliser. Il doit également être utile, c’est-à-dire que le designer doit avoir anticipé le besoin et les attentes de ses utilisateurs. L’objectif global de l’UX design est de rendre l’utilisateur heureux. La psychologie et l’empathie sont donc très importantes lorsqu’on cherche à concevoir un produit plaisant. C’est pour cela que depuis les débuts de l’UX, il n’est pas rare de voir des designers collaborer avec des psychologues, ethnologues, statisticiens et analystes.

Le concept d’affordance

Donald Norman, psychologue cognitif américain, est l’une des figures de l’UX Design. Il a mis en évidence dans son ouvrage de référence The Design of EveryDay Things la notion d’affordance dans l’expérience utilisateur. L’affordance est la capacité d’un produit à suggérer sa propre utilisation, sans mode d’emploi. C’est donc le design qui va servir de communication entre le produit et son utilisateur. Don Norman, a posé le concept de design centré sur l’utilisateur. Il a ainsi pu expliquer comment cette communication peut être optimisée pour rendre l’expérience de l’utilisation facile et plaisante.

En conclusion, l’UX design

L’UX Design est l’étape du Design qui consiste d’abord à identifier ses utilisateurs, à travers des questionnaires, des enquêtes, des ateliers ou tout autre support. Il permet d’aller à la rencontre des utilisateurs pour apprendre à mieux les connaitre.

Par la suite, la démarche consiste à croiser les informations recueillies afin d’en faire ressortir un ou plusieurs persona qui serviront de référence pendant toutes les étapes de la conception.

Un Persona (Personnage en français) est un individu fictif et stéréotypé qui représente le profil type du consommateur ou utilisateur ciblé. Chaque persona est défini par un ensemble de caractéristiques socio-démographiques, psychologiques, et comportementales.

Une fois le(s) persona défini et les besoins identifiés, la conception du produit peut commencer.

3 – L’Interface Utilisateur, ou comment bien communiquer avec l’utilisateur

« UI » signifie Interface Utilisateur (User Interface en anglais ; vous l’aurez compris, par convention, on utilise l’anglais). L’interface utilisateur est la représentation visuelle du produit. C’est son aspect. L’interface comprend tous les éléments avec lesquels l’utilisateur va interagir.

Faciliter le parcours de l’utilisateur

Le but du design d’interface est de créer un design fonctionnel, se basant sur les recherches UX, qui inspire confiance et qui permettra à l’utilisateur d’arriver à son but. Le but de l’utilisateur, étant aussi par définition, celui des concepteurs du produit.

Prenons l’exemple d’une voiture. La voiture, c’est le produit. L’utilisateur, c’est le conducteur. L’expérience utilisateur sera la conduite, qui a été réfléchie et conçue comme vu plus haut dans cet article. L’interface utilisateur sera l’intérieur de la voiture, où se trouve tout ce qu’il faut pour une bonne conduite : des éléments essentiels comme le volant, les pédales ou le moteur mais aussi des éléments qui facilitent l’usage de la voiture comme des sièges confortables, une climatisation ou un GPS intégré… Grâce à tout cet interface, la conduite de la voiture, donc son expérience d’utilisation sera agréable et vous rendra heureux.

Le design appliqué à la sphère du numérique

Cette logique est également applicable au numérique. Prenons par, exemple, une application mobile. L’utilisateur est la personne qui va se servir de l’application. Les fonctionnalités de cette dernière vont définir l’expérience utilisateur. Il peut s’agir des champs de recherche, du stockage des données, de l’affichage d’information ou de produit. Tout est pensé en amont lors de la définition des besoins utilisateurs. L’interface est constituée par l’affichage de ces éléments. La taille de police, les espacements, les couleurs utilisées auront un impact sur le plaisir que prendra l’utilisateur à utiliser l’application.  Par exemple, l’agencement et le nombre de produit qui apparaissent sur la page consultée vont jouer un rôle très important dans l’acte d’achat d’un client et dans son envie de revenir sur l’application.

UX design et UI design: complémentaires ?

Si l’Interface Utilisateur est la partie visible de l’Expérience Utilisateur, elle n’en reste pas moins une étape à part entière du Design. Et ces deux aspects dépendants du Design, bien que complémentaires, nécessitent des compétences bien différentes. L’UI Designer aura pour rôle de concevoir une interface pertinente et cohérente avec le travail d’UX élaboré en amont. Le plus souvent, lorsque le besoin en UX d’une entreprise ne dépasse pas un certain seuil, les entreprises font appel à un profil UX/UI Designer. Dans le cas où la demande en UX est très forte, il n’est pas rare de voir deux équipes distinctes UX Designer et UI Designer, travailler conjointement tout au long du processus de conception.

Au sein du Design numérique, où le produit est virtuel, l’interface utilisateur d’une application web ou mobile peut faire appel à de nombreux éléments graphiques afin de permettre à l’utilisateur de comprendre facilement comment fonctionne l’application. Si l’UX Design décide comment l’interface utilisateur fonctionne, c’est ensuite à l’UI designer de décider de l’apparence de cet interface. Et il ne s’agit pas ici uniquement d’enjeux esthétiques. Le but est bel et bien de communiquer avec l’utilisateur, comme l’a déterminé Don Norman avec le principe d’affordance. Et c’est à ce moment précis que l’UX design et l’UI design sont étroitement liées. Le plus beau design du monde ne pourra gommer une ergonomie déroutante et encombrée, de même qu’une expérience utilisateur brillante et parfaitement appropriée peut être gâchée par une mauvaise conception graphique.

La nécessité de s’adapter aux évolutions numériques

Depuis une dizaine d’année, une contrainte importante a bouleversé complètement les pratiques du Design numérique, c’est l’apparition des différents formats d’écrans sur lesquels les utilisateurs vont consulter l’application. Les couleurs, les formes, les boutons, les largeurs de lignes, les polices utilisées, les espaces, … Tout doit être pensé et conçu pour répondre aux besoins des utilisateurs d’une part, mais également aux contraintes du Responsive Design d’autre part.

Le persona peut ici servir de référence pour savoir quel type d’écran il faut prioriser. Avec le temps, le progrès effectué sur les appareils mobiles, le Mobil First a fait une apparition très largement remarquée dans tous les process de travail. Il reste néanmoins important pour la partie UX d’avoir défini les habitudes de comportement de l’utilisateur. Par exemple, un bouton d’action sur une même application mobile peut avoir plusieurs représentations graphiques. Si l’utilisateur consulte le produit en marchant dans les couloirs du métro, ses attentes par rapport à l’utilisation changent. Il a besoin d’un bouton d’action cliquable, situé au niveau du pouce, pour une utilisation à une main.

“Beauty and brains, pleasure and usability – they should go hand in hand”

Don Norman

L’UX design et l’UI design sont donc étroitement liés par la notion d’utilisateur. Ce sont néanmoins également deux activités qui se distinguent par leurs finalités et par les techniques qu’elles emploient. L’une ne va pas sans l’autre pourtant, il est important de bien connaître la différence entre ces deux notions. Ainsi, aucune étape de la conception ne sera négligée et chacune apportera à l’autre les clés nécessaires au succès de l’ensemble du projet.

Mélodie Bouillot – UI / UX Designer

Succès de votre Gouvernance Office 365

Entreprendre une démarche UX / UI est donc une vraie nécessité dont peut dépendre la réussite ou non d’un projet de développement d’application, de site internet ou encore d’intranet. Neos-SDI peut vous proposer des solutions suivant cette approche d’UX et d’UI design pour l’ensemble de vos projets. Cela permet souvent de faciliter l’adoption de nouveaux usages au sein de l’entreprise. N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse contact@neos-sdi.com pour toute demande d’information.